Le forum est en train de subir une série de modifications. Le contexte a été modifié et approfondi.
Vous pouvez vous inscrire et commencer à faire vos fiches mais le bestiaire n'est pas encore fini.
Le staff vous remercie pour votre attention~

Partagez | .
 

 Chant de la Forêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Afficher infos

MessageSujet: Chant de la Forêt    Mer 13 Fév - 18:39

" Fuir, fuir, fuir. " C'était le quotidien de Céleste depuis quelques jours. C'était son quotidien depuis qu'il avait posé le pied à Alberta. C'est là bas qu'il avait appris que sa tête était fichée et mise a prix. Même si c'était une capture vivante, se laisser prendre et emmené en prison n'était pas une expérience agréable à vivre. Et qui sait, cela se trouve il pourrait vraiment se faire tuer. Après tout il faisait partie d'un équipage de pirates il n'y a pas si longtemps.
A la différence que sur la Vagabonde, il y avait des codes, et surtout une règle d'or primordiale qui était punie d'exécution si jamais elle n'était pas respectée :

* Ne jamais s'en prendre à celui qui ne peut se défendre. *

C'était la marque de fabrique de l'équipage. On laissait souvent un maximum de survivants comme ça d'ailleurs. DONC POURQUOI avoir fiché sa tête à une somme aussi élevée !! C'est presque incroyable ça. Le monde à l'envers !
Enfin...Céleste était surtout surpris car quand il le pouvait, il lisait les carnets racontant son propre passé qu'il a oublié et dedans il est souvent mentionné qu'il rendait service à autrui; ce qui ne collait PAS DU TOUT avec l'image qu'il est possible d'avoir de lui aujourd'hui !

" Hé Gamin...Prontera n'est plus très loin. Tu as juste à te servir de tes jambes désormais.


- Oh ? D'accord monsieur ! Merci encore !

- Adieu Gamin, et sois prudent la nuit ne va pas tarder.

- Je n'y manquerai pas ! A la prochaine !
"

Descendant de la carriole du marchand qui allait vers Payon, Céleste le remerciait une dernière fois en le saluant d'un geste de main. Voyant que ce dernier allait vers Izlude, notre jeune aventurier demanda son aide pour l'avancer le plus possible de la ville en toute discrétion. Il fallait faire attention quand on était recherché. Certes dans Prontera il serait difficile de se faire remarquer mais néanmoins il fallait assurer ses arrières.
Le marchand partit donc vers l'est pour aller vers la ville des épéistes. Céleste sortit néanmoins sa carte de son sac pour être sûr qu'il s'agissait du bon chemin.

" Une ligne droite vers le nord ! Si je me dépêche je pourrai peut-être arriver avant la fermeture des portes ! Allons y ! "

D'un pas vaillant, il s'enfonça dans la forêt pour rejoindre la capitale de Rune Midgard. Sans savoir trop pourquoi, il aimait voyager à pied comme ça. Enfin en tout cas c'est ce qui était écrit dans le récit de ses aventures. Donc avant il devait sans aucun doute aimer ça.
Sa marche fut interrompue à la vue d'une fleur magnifique orangée posée sur le coté de la route. Il fut immédiatement attiré par elle et s'empressa de s'en approcher pour l'observer de plus près. C'était une fleur composée de plusieurs pétales magnifiques et de plusieurs feuilles autour de celle-ci. Céleste tenta alors, tel un enfant intrigué, de la cueillir...à ses dépends.

Lorsque les racines à la forme humanoïde sortirent de terre, un cri énorme et strident s'en fit ressentir. Paralysant notre jeune aventurier qui n'avait pas remarqué qu'il avait sortit de terre une...mandragore. Oui. Ces plantes aux propriétés intéressantes pour un connaisseur et qui est réputée pour bloquer d'un cri horriblement aigu quiconque fut assez téméraire pour la déraciner. Une bonne leçon pour Céleste, il faut savoir que dans ce monde on ne touche pas n'importe quoi sans s'être renseigné au préalable. Cela peut coûter cher...

Sous le cri strident, Céleste s'évanouit à même le chemin, l'ultrason provoqué la plante l'amena à perdre toutes ses forces et à tomber sous le choc sonore que cette dernière provoqua.




Revenir en haut Aller en bas
Mina Tsugaru
avatar
Newbie

Afficher infos

Messages : 24
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 23

Feuille de personnage
Zeny(s) Zeny(s): 9 000z
Equipement Equipement :
Pets et Invocations Pets et Invocations:
MessageSujet: Re: Chant de la Forêt    Mer 13 Fév - 20:50

Ce soir, la lune allait être parée de sa belle robe blanche. C’était un moment décisif. Depuis peu elle sentait de l’agitation dans l’air, une chose anormale. Les meutes hurlaient à la tombée de nuit, rappelant leurs conjoints pour se préparer à un changement. Bien qu’habitant en ville, Mina ressentait toutes ses choses et chaque nuit depuis plusieurs jours maintenant, elle arrivait à distinguer les hurlements déchirant le clair de lune. C’étais décidé, qu’importe ce qui se passerait, elle devait allez voir. Ce rendre compte de ces appels au secours.

Au petit matin, Mina prépara ses affaires. Avec hâte elle enfila une de ses tenues habituelles et dévala les escaliers de chez elle. Elle pris soin de passer une capeline sombre et attrapa un petit sac remplis de divers choses. Repliant soigneusement la capuche sur ses oreilles, elle ouvrit la porte de chez elle, se laissa saisir de fraicheur par les premiers rayons du soleil et ferma derrière elle. Mina se stoppa cependant un instant devant chez elle, guettant dans la ruelle encore endormie les mouvements et ne trouvant personne sur son chemin partit en direction de la forêt de Payon.

Le chemin qui y menait restait très court mais il fallait pour cela traverser les petits villages alentours et rester sur les sentiers fréquentés par bon nombre de personne. Mina n’y tenait pas, et coupa par les chemins déserts, ceux ou personnes ne s’aventurent jamais de peur de se perdre ou de se faire attaquer.

Le voyage fut certes plus contraignant et plus fatiguant mais qu’importe elle préférait ça, à tomber sur des humains agressifs ou en colère. Mais elle s’enfonça paisiblement à la recherche des meutes. Elle y passa l’après-midi, sans aucun résultat. Aucun ne répondit à ses appels, ils semblaient tous avoir disparu, comme envolés. Agacée et fatiguée de ses recherches, Mina abandonna et commença à faire demi-tour. Elle était tout prêt de la sortie, quand un horrible son retentit dans le cœur de la forêt.
Un cri strident et aigu. Un son familier. C’étais une mandragore !

Mina tourna le regard vers la sortie puis vers l’intérieur de la forêt. Elle hésita un instant puis pris par son instinct, décida de se rendre vers le bruit. Elle courut le plus vite possible, craignant l’accident avec la plante en question et celui ou celle qui avait croisé son chemin. Il ne lui fallut que quelques minutes pour arrive sur le lieu du « crime ».

La mandragore semblait avoir disparu, laissant derrière elle son ennemi à terre. Le curieux avait apparemment eu son compte. Mina s’approcha doucement, faisant d’abord le tour du jeune homme avant de s’en approcher timidement. Elle jeta un œil vers le ciel. Le soleil allait bientôt tomber, et il était trop dangereux de le laisser tout seul ici. Elle se répétait à elle-même qu’elle devait lui venir en aide, qu’elle devait se méfiée aussi. Elle se résigna et s’accroupit près de sa tête.
Il ne semblait pas être blessé et respirait normalement. Un coup de chance en soi, il était juste inconscient. Elle le bascula doucement sur le côté pour l’aider à respirer, bloqua sa nuque et le couvrit avec sa capeline.

Elle s’assit à côté, surveillant sa respiration. Il ne restait plus qu’à attendre qu’il retrouve ses esprits. Les oreilles découverte, Mina était un peu préoccupée et paniquée par la situation. Dès qu’il se réveillerait, elle devait s’enfuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Afficher infos

MessageSujet: Re: Chant de la Forêt    Dim 17 Fév - 22:53

Mis au tapis par l'ultrason de la mandragore, ce n'est qu'une demi-heure plus tard que Céleste ouvrit les yeux. Un peu perturbé, il récupérait ses esprits peu à peu. Il était encore sous le choc. Si bien que quand il se réveilla il haleta plusieurs fois et cligna des yeux en observant autour de lui pour essayer de réaliser qu'il était bel et bien de retour parmi le monde terrestre. Il faisait maintenant presque nuit, le Soleil terminait sa descente quotidienne.

* Ah oui...la plante bizarre..j'en ai retiré une et elle s'est mise à hurler. C'est cela qui à dû me mettre K.O. *

Céleste n'en revenait toujours pas, vous me direz c'est toujours un sentiment étranger de se réveiller après un sommeil non désiré et non prévenu...
Relevant son dos pour prendre une position assise -sans remarquer qu'il était dans une stature assez particulière juste avant, il fut obstrué par une sorte de...cape ? Ne se rappelant pas en arborer (du moins pas aujourd'hui), il se demanda d'où elle pouvait donc venir. La réponse ne mit pas longtemps à faire son entrée sur scène car dans l'instant qui suit, Céleste entra en contact visuel avec une jeune fille.
Céleste resta vague devant elle durant cinq bonnes secondes. Le temps de comprendre via moult déductions que c'est elle qui à du le trouver et qui lui a rendu service en le couvrant afin qu'il n'attrape pas froid ! ( Car oui un rhume est si vite arrivé...)
Cela était vraiment sympathique de sa part. Comme quoi il y a encore des gens bien dans le monde. Sans que cela n'empêche Céleste d'être gêné car il faut l'avouer, il se faisait souvent aider ces derniers jours. Trop souvent même. Ce qu'il n'aimait pas trop car il se sentait trop redevable après. Bien que sa nature altruiste -comme c'était écrit dans son carnet- explique son goût du soutien, il avait horreur d'être un poids pour les autres et de les retarder.

En observant sa bienfaitrice il remarqua presque instantanément les oreilles assez particulières de la fille. Des oreilles de...chat ? Chien ? Il ne pouvait vraiment le déterminer. En tout cas il fallait avouer qu'elle était...mignonne ? Oui on dit "mignonne" pour définir quelque chose qui nous touche. Il était plutôt enjoué de rencontrer une hybride car il n'en avait pas vu souvent durant son périple en mer. La moindre des choses était de lui sourire et de la remercier.

" Merci de ton aide Neko-Girl ! Je ne sais pas ce qui s'est passé quand j'ai retiré cette plante, elle s'est mise à hurler tout d'un coup. Il y a vraiment des choses étranges dans ce monde ! "

A ces mots, il se releva et tituba encore un peu. Le réveil était toujours assez dur. Céleste ramassa la cape de la Neko-Girl et tendit alors la main à la jeune fille pour que cette dernière puisse se relever.

" Je suis Le Vagabond du Firmament. Enchanté de te connaître ! Je vais vers Prontera. Tu t'y rends aussi ?"

Oui, il avait bien dit "Vagabond du Firmament". Ce surnom lui vient du temps où il était pirate, le bateau s'appelait la Vagabonde et l'ancien Capitaine de Céleste, pour faire un jeu de mot, lui a donné ce titre. Qui plaisait à notre rescapé. Et surtout il était préférable de se faire appeler par un surnom pour l'instant que d'utiliser son véritable prénom, ce qui pourrait être préjudiciable par la suite. La parole est d'argent et le silence est d'or comme on dit.

S'apprêtant à repartir, le Vagabond alla ramasser son sac et son arme quand il eut une drôle d'impression. Cette impression d'être observé. Que quelque part, quelqu'un est en train de vous observer. Par prudence il regarda tout autour de lui. Que des bois si ce n'est le chemin. Qui mène à Prontera.
N'étant pas rassuré de ne voir personne, il plissa les yeux afin de voir qu'il y avait une silhouette étrange cachée derrière un buisson. L'apparence humanoïde aurait pu laisser penser que c'était encore un bandit venu aux trousses de Céleste, sauf que le vert et la masse hideuse qui en dépassait venait contredire cette idée. Céleste ferma les yeux, puis utilisa la magie, et plus particulièrement son sort nommé " Sense " : ce dernier permettait à son utlisateur, de voir même les yeux fermés une cible qu'il avait acquise. Aussi petite soit elle.
Son analyse lui donna donc la vision d'un orc, qui devenait de plus en plus gros et de plus en plus...proche ?

* ATTENTION *

Par réflexe, Céleste ouvrit les yeux et vit le monstrer foncer à lui la masse en avant et esquiva le coup de ce dernier de justesse. Notre jeune aventurier alla se placer devant l'Hybride qui l'avait sauvé auparavant et dégaina son épée. L'Orc releva son gros tronc d'arbre qui lui servait d'arme. Il était grand ! Au moins 250 centimètres. Dans son autre main se tenait une corde, un filet par lequel étaient accrochés par la queue plusieurs loups, surement morts vu leur état, enfin il fallait vérifier. L'Orc se mit à rire avec une voix grave (il parlait la langue commune ?) :

" Mouahaha, Gringalet, tu sembles doué pour fuir. Vu que c'mon jour d'bonne volonté, si tu me donnes ta délicieuse femelle derrière toi je te laisse partir ! "

Ce genre de propos avaient le don d'exaspérer Céleste. Par ailleurs c'était rare pour lui de croiser un orc, en mer ils se font plutôt rares. Il savait néanmoins une chose, un Orc, si c'est mort. C'est parfait. Et il n'avait clairement pas le temps de s'amuser avec ce monstre, la nuit allait tomber et il fallait qu'il atteigne Prontera au plus vite.

Privilégiant la sécurité néanmoins, il s'adressa à la jeune fille :

" Recule, je n'en n'ai que pour un instant avec lui. "

Le jeune homme approcha alors d'un pas lent vers l'abomination verdâtre en récitant plusieurs phrases de la langue mystique. La langue de la magie, une sphère commençait à apparaître autour de sa main puis d'un effort du bras, il "lança" cette magie en question vers les pieds de l'orc :
Le sol commença alors à être visqueux, boueux, sabloneux. Céleste avait invoqué des sables mouvants sous l'orc, ce dernier s'enfonça alors sous son propre poids, ne laissant plus que la moitié de son corps hors du sol. De son autre main, Céleste n'avait plus qu'a écraser le monstre en faisant s'abattre un rocher sur lui, l'achevant donc.
Problème Résolu.


Le filet qui était avec l'orc tomba sur le coté, Céleste découpa la corde avec son épée pour libérer les animaux canins qui en étaient prisonniers. Quelques uns étaient morts et d'autres blessés. Ne pouvant guérir de la mort, Céleste usa quand même ses dernières force magiques restantes en créant une zone magique sur laquelle tous les blessés étaient soignés. S'agenouillant devant eux afin de se focaliser sur sa tâche. C'était le fameux sort "Sanctuary". La formation du Vagabond était bien utile quand même. Sa polyvalence pouvait s'adapter à plein de situations (sauf peut-être son ignorance du monde car il à tout à réapprendre).

" C'est bon tu peux revenir Neko-Girl ! "


Revenir en haut Aller en bas
Mina Tsugaru
avatar
Newbie

Afficher infos

Messages : 24
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 23

Feuille de personnage
Zeny(s) Zeny(s): 9 000z
Equipement Equipement :
Pets et Invocations Pets et Invocations:
MessageSujet: Re: Chant de la Forêt    Lun 18 Fév - 20:46

Elle l'entendit se réveiller, bouger. Un peu à l'ouest, légèrement embrumé il se releva en position assise. Quelques peu étourdit, elle eu peur qu'il ne retombe à nouveau dans les pommes.
Il jeta un regard sur ses oreilles avant de lui adresser quelques mots

"Merci de ton aide Neko-Girl ! Je ne sais pas ce qui s'est passé quand j'ai retiré cette plante, elle s'est mise à hurler tout d'un coup. Il y a vraiment des choses étranges dans ce monde ! "

Elle ne bougea pas d'un pouce, abasourdit par ces paroles. Il venait de lui adresser des remerciements, choses très surprenant à ses yeux.
Il se leva en premier, légèrement à côté de ses pompes. Savait-il vraiment ce qu'il disait ? Ou était-il juste sonné ? Il ne semblait pas hostile, il titubait juste avant de ramasser la capeline et de tendre la main à Mina.

" Je suis Le Vagabond du Firmament. Enchanté de te connaître ! Je vais vers Prontera. Tu t'y rends aussi ?"

Hésitante et peu encline à lui répondra elle détourna le regard vers le ciel et la nuit tombante. A l'instant même ou elle se résigna à lui répondre, il mâcha quelques mots incompréhensible et vit débarquer un Orc massif.

Elle se releva et en bon chevalier il se posta devant. Mina se fichait guère de ce qui pouvait arriver, fuir restait selon elle la meilleure des solutions. Elle détourna son regard vers l'Orc et son objet de convoitise.
Des loups attachés et dans un piteux états. Elle sentit son coeur se serrer à la vue des cadavres et des blessés. A cet instant elle comprit pourquoi aucun d'entre eux n'avaient répondu à ses appels.

L'inconnu lui ordonna de reculer et s'occupa en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire du monstre. Il jeta une dernier sortilège ou une invocation dans l'espoir de sauver les survivants.
Il ne releva pas les morts mais parvint à sauvés les blessés.

A ce moment Mina s'écarta de l'inconnu, apeurée mais reconnaissante et s'approcha de la meute. Se mêlant à eux naturellement, elle s’agenouilla près d'eux. Docile, ils se laissaient caresser et toucher comme si elle était des leurs.

Elle lui était redevable. Cela lui coûtais mais elle n'avait pas le choix elle devait payer ses dettes.
Elle se tourna vers le vagabond.

" On me prénomme Mina, brave étranger. Et plus que ma propre vie, je te dois aussi la leur."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Afficher infos

MessageSujet: Re: Chant de la Forêt    Jeu 21 Fév - 16:38

Céleste était content d'avoir rendu service, même si ce n'était que des animaux, aider quelqu'un était important. Il se disait toujours que d'une manière où d'une autre ce lui sera rendu. D'un autre coté pour que sa réputation s'améliore il fallait bien prouver que l'on était pas un pirate sanguinaire. Le vagabond se demandait si payer sa propre caution n'était pas une solution de mettre fin à ses soucis mais bon réunir 30.000z n'était pas une chose aisée.
Sauf que pour l'instant présent c'était d'arriver à Prontera avant la fermeture des portes qui comptait. Après avoir fini de soigner les animaux, il se releva et regarda la jeune fille.


" Enchanté Mina ! Ne te sens pas redevable, c'est un geste naturel de s'entraider ! "

Touché par la beauté de voir une personne appréciée des loups, il ne put s'empêcher de s'approcher d'eux et de caresser un tout petit louveteau. Il se laissait faire mais une autre louve le regardait attentivement, ce devait être sa mère. Ce n'est que quand cette dernière grogna un peu que le petit louveteau repartit en direction de sa génitrice. Céleste comprit alors que il restait un peu trop longtemps auprès des ces bêtes. Il se releva donc et observa le ciel, on voyait la lune qui commençait à apparaître et le ciel orange devenait de plus en plus sombre.

Il marcha donc d'un pas léger en direction de Mina, il était quand même assez intrigué quand à la raison de sa présence dans la forêt, car la logique voudrait qu'une jeune fille non armée tel que elle ne s'en va pas seule dans une forêt où se trouvent des monstres potentiellement dangereux.


" Dis moi, tu peux te transformer en chat ou pas sans indiscrétion ? Les forêts ne sont pas sûres et j'ai du mal à voir une jeune fille telle que toi se balader dans des zones à monstre. "

Il tendit la main à nouveau à la jeune fille pour qu'elle se relève afin de la hâter, la nuit approchait à grand pas. Et Céleste n'avait vraiment pas envie de passer la nuit hors des villes. Même si dans un certain sens il était plus en danger en ville que dehors.

" Je vais en direction de Prontera, tu veux faire un bout de chemin avec moi ? "

Sauf qu'au moment de lui tendre la main, un papier tomba de la veste de Céleste, papier qui glissa légèrement et délicatement sous les yeux de la jeune fille. C'était en effet le papier de la prime de Céleste, qu'il avait gardé au cas où, il pensait s'en servir utilement pour faire pression sur quelqu'un où encore traverser un camp de bandit en se faisant passer pour 'l'un des leurs" mais certainement pas pour qu'il glisse au moment où il essaie d'être sympa !


" ...Ce n'est pas ce que tu crois. Je n'ai aucune mauvaise intention envers toi. "

Voila, à cause de sa maladresse Céleste craignait plus que tout que Mina prenne peur. Il avait horreur d'être craint par les gens pour qui il avait un minimum de respect, cela lui donnait le sentiment d'être rejeté. C'était assez caractéristique de lui car depuis son réveil sans souvenir d'il y a deux ans il n'avait jamais voyagé seul. Voyager en solo n'était pas un problème mais être fui et évité était vraiment désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
Mina Tsugaru
avatar
Newbie

Afficher infos

Messages : 24
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 23

Feuille de personnage
Zeny(s) Zeny(s): 9 000z
Equipement Equipement :
Pets et Invocations Pets et Invocations:
MessageSujet: Re: Chant de la Forêt    Jeu 21 Fév - 20:54

Il se releva, adressant un regard.

" Enchanté Mina ! Ne te sens pas redevable, c'est un geste naturel de s'entraider ! "

Il ne fallait pas lui dire 2 fois. Adjugé vendu, elle se porterait bien mieux sans avoir à redevoir des choses aux autres. C’étais naturelle et même obligatoire dans cette circonstance mais si lui ne ressentait pas le besoin d’avoir une quelque conque reconnaissance, alors c’étais parfait.

Confiant il s’approcha, jugeant bon de caresser les loups à son tour. La meute n’eut pas de geste violent, mais quelques grognement finirent par le rappeler à l’ordre ! Il se releva avant d’observer le ciel. La nuit allait bientôt tombée ! Il fallait rentré …

" Dis moi, tu peux te transformer en chat ou pas sans indiscrétion ? Les forêts ne sont pas sûres et j'ai du mal à voir une jeune fille telle que toi se balader dans des zones à monstre. "

Qu… Quoi ?! Un chat ?! Mina se décomposa, elle ne pensait pas un jour être confondu avec un félin … Elle tira une grimace dès plus étonnante et s’exclama

« Mais je ne suis pas un chat ! Je suis une louve ! Et les seuls monstres qui règnent ici sont ceux qui nous ressemblent. »

Elle tourna les yeux en l’air, en se disant que finalement il ne ferait surement pas la différence et qu’il oublierait vite ce léger détail. Mina saisit la main du vagabond et se redressa. Le contact avec sa peau lui laissa un léger mais désagréable frisson. Ils se ressemblaient mais étaient si différent en même temps. Dans le fond ce n’étais qu’un humain, comme elle mais lui n’avait jamais connu le contact si proche avec les animaux. Il semblait pressé, comme si quelques chose le dérangeait. Avait-il peur du noir .. ? Ou avait-il sentit lui aussi ce frisson ?

" Je vais en direction de Prontera, tu veux faire un bout de chemin avec moi ? "

« J’habite à Prontera … »

Elle se stoppa un instant, avant de se pencher pour ramasser le petit morceau de feuille volante qu’il avait fait tomber.
Recherche pour prime, la belle affaire. La moitié des gens vagabondant à Prontera était mêlée de loin ou de près à une histoire glauque. Chasseur de prime, fuyard, ou les bargos de tir à l’arc … Les grandes villes attiraient souvent des gens cherchant l’aventure … Que d’histoire pour si peu de chose !

" ...Ce n'est pas ce que tu crois. Je n'ai aucune mauvaise intention envers toi. "

Mina le regarda. Il semblait tellement à côté de ses pompes ..

« Ne t’en fais pas va, je suis pas chasseuse de prime. »
Elle replia la feuille en question avant de la déchirée en plusieurs petit morceaux.

« Mais dis moi un peu, qu’est ce que tu cherche ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Afficher infos

MessageSujet: Re: Chant de la Forêt    Jeu 28 Fév - 18:01

« Ne t’en fais pas va, je suis pas chasseuse de prime. »

Céleste eu un souffle de soulagement. Au moins il n'aurait pas à fuir à nouveau. Il avait assez fait d'efforts pour la journée. Atteindre Prontera serait son ultime objectif de la journée avant de se détendre un peu. Il était vraiment temps de partir.

La jeune fille qui s'appelait Mina lui avoua que c'était une louve. *Aaaaaaaah d'accord !* Donc Céleste s'était lamentablement trompé sur l'identité de la personne. Bah après tout louve, chat, c'est quasiment du pareil au même n'est-ce pas ? Elle fit une remarque intéressante cependant, en exprimant que c'était " ceux qui nous ressemblent " qui étaient les monstres qui régnaient. Parlait-elle des humains ? Où d'un vrai monstre à la forme humanoïde et qui avait des pouvoirs assez grandioses pour régner ?


" Oh une louve ! Intéressant ! Tu dois donc être très puissante quand tu te transformes hahaha ! Bon vu que tu viens de Prontera on peut s'y rendre alors ! "

L'essentiel était qu'elle habitait à Prontera. Et donc cela signifiait qu'elle connaissait le chemin et donc cela permettrait à Céleste d'avancer sans trop se soucier de savoir si il se trompait ou non de direction. En plus il avait désormais une bonne estime de la louve vu qu'elle lui a montré qu'elle n'en n'avait que faire de sa tête mise à prix. Il se disait qu'elle aurait pu lui rendre quand même mais bon ce n'était pas vraiment essentiel pour le bien être de Céleste.

Il commença alors à marcher en direction de la capitale avec Mina. On ne voyait plus le Soleil à l'horizon. Ce qui signifiait que la nuit était pour bientôt. C'est à ce moment donc que la louve posa une question un peu dérangeante et existentielle pour l'esprit de Céleste :

« Mais dis moi un peu, qu’est-ce que tu cherches ? »


Que répondre à ça ? C'était comme si on lui demandait "quel est le sens de la vie ?" et il ne savait pas trop quoi dire pour répliquer à la question de l'Hybride. Céleste mit les mains dans ses poches et réfléchissait un instant le temps de trouver une réponse adéquate. C'était surtout à se demander ce qu'elle espérait à poser cette question. Mais il n'était pas dans sa tête non plus. Ce sont des choses qui arrivent sans doute.
*Le meilleur moyen de lui répondre serait d'être le plus franc possible, après tout je n'ai (presque) rien à me reprocher.* Pensa-t-il.

" Alors...je dirais que je cherche à découvrir le monde qui nous entoure. Autant celui des humains que celui des non-humains. Je parcoure le monde et je voyage. Donc pour répondre à ta question je suis à la recherche de...moi-même. Car on dit que les voyages permettent de se découvrir aussi. Tu me suis ? Hahahah ! C'est une vie simple, libre, et qui me plait ! "

Bon c'était un peu long comme phrase et il espérait ne pas l'avoir perdue en cours de route. Mais quand on est un vagabond généralement on ne cherche pas grand chose si ce n'est la quête de son soi intérieur. Du moins c'était son cas à lui. Il trouvait ça curieux qu'elle lui demande cela. Mais bon la curiosité peut être une qualité parfois.

En marchant il sortit de la forêt et arriva dans une large plaine où la capitale était visible à un ou deux kilomètres. Pas vraiment loin. Les lumières de la ville éclairait la légère pénombre qui s'installait petit à petit. Céleste sortit une cape à capuche d'une couleur ténébreuse de son sac et l'enfila. Elle était équipée d'une sorte de cache-cou qui masquait aussi sa bouche et son nez. Ne laissant qu'entrevoir que ses yeux.


" Pardonne mon apparence mais comme je suis recherché je prends mes précautions. Allons-y. "

Prontera semblait peu gardée à l'entrée vue de loin. Seulement deux gardes. L'humain se disait qu'il devait éviter tous ces détails pour se faire remarquer. Cela tenait de la paranoïa si ça s'amplifiait. Il se disait qu'il devrait avoir une attitude pluis posée et plus calme. Quelques pas plus tard, alors qu'ils se rapprochèrent de la ville, Céleste repris la parole :

" Mais au fait, tu arrives à survivre toi dans ce monde dirigé par les humains ? Et pourquoi m'avoir posé cette question tout à l'heure ? "




Revenir en haut Aller en bas
Mina Tsugaru
avatar
Newbie

Afficher infos

Messages : 24
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 23

Feuille de personnage
Zeny(s) Zeny(s): 9 000z
Equipement Equipement :
Pets et Invocations Pets et Invocations:
MessageSujet: Re: Chant de la Forêt    Jeu 28 Fév - 21:19

Il souffla et partie un petit moment dans ses pensés. Mina agita la tête de gauche à droite de dédain. La belle affaire, encore un rêveur, poète …

" Oh une louve ! Intéressant ! Tu dois donc être très puissante quand tu te transformes hahaha ! Bon vu que tu viens de Prontera on peut s'y rendre alors ! " affirma-t-il

Sa réponse étonna un peu Mina, il semblait ignorer beaucoup de chose sur les loups et les hybrides. C’étais dans son habitude de corriger les gens qui se trompaient, mais elle remarqua bien que l’humanoïde était déjà parti sur une autre conversation …Il voulait se rendre à Prontera ? Quel aubaine … Elle regretta amèrement ses paroles ! Qu’elle idée de dire la vérité à tout bout de champs …

Mina le laissa marcher devant, ce n’est pas qu’elle s’en méfiait mais c’étais impossible pour elle de devoir marcher devant quelqu’un. Il avait même l’air de connaitre mieux le chemin qu’elle. Personne ne décrocha un mot. Observant le moindre mouvement, le moindre bruit suspect, sa tête s’agitait, les sens en éveil. Le soleil était tombé et Mina commençait petit à petit à prendre pleins possession de ses sens animaliers. Ses yeux commençaient à changé de couleurs, ses pupilles se dilatant et les oreilles dressés, plus rien ne pouvait lui échappé à présent.

Le vagabond brisa se silence

" Alors...je dirais que je cherche à découvrir le monde qui nous entoure. Autant celui des humains que celui des non-humains. Je parcoure le monde et je voyage. Donc pour répondre à ta question je suis à la recherche de...moi-même. Car on dit que les voyages permettent de se découvrir aussi. Tu me suis ? Hahahah ! C'est une vie simple, libre, et qui me plait ! "

Il voyageait oui. C’étais un fuyard mais il voyageait. Mina ricana un peu à ses paroles. Les gens étaient devenu fou, de tout les horizons.

Il arriva le premier sur la sortie de la forêt, la plaine se présentait à nous. Prontera se dessinait au loin, la ville allait commencer à changer de visage. Elle ferait place aux marins, truands, mercenaires craignant le soleil et rejeté de la société. Les rues allaient être pavés d’un côté plus sombre, moins désirable.
Elle renifla un peu l’air et d’ici elle ressentait l’huile de certaines torches s’allumées.

" Pardonne mon apparence mais comme je suis recherché je prends mes précautions. Allons-y. " déclina-t-il

Elle détourna le regard vers l’humanoïde et son drôle d’accoutrement puis s’avança dans la plaine. Les sentiers avoisinant n’étaient pas fréquentés, un coup de chance. Ils s’avancèrent tous les deux, tapis dans l’ombre.
De loin elle discerna parfaitement les deux gardes qui gardaient les portes de la villes. Ils étaient pas très imposant en somme mais assez armés pour faire les casses pieds. Sans compter que s’ils se faisaient arrêter, elle serait accusé de complicité.
Les chasseurs de primes courraient la ville, tous plus cachés les uns que les autres, il était hors de question de passer par là, c’étais tombé dans un guêpier.

Elle réfléchit un instant, fixant les alentours de la ville, elle fut coupée de nouveau dans son élan.


" Mais au fait, tu arrives à survivre toi dans ce monde dirigé par les humains ? Et pourquoi m'avoir posé cette question tout à l'heure ? " demanda-t-il

Elle grogna légèrement.

« Je pense survivre mieux que toi oui, je ne suis pas recherché ça aide. Pour ceux qui est de ma question, je me demandais juste pourquoi un fugitif mettrait les pieds dans une des villes les plus fréquentés. C’est le meilleur moyen de se faire coffrer non ?
Maintenant chut ! Les gardes ont la vue et l’ouïe perçante.»
marmonna-t-elle.

Elle se stoppa en pleins milieu de la plaine.

« On ne peut pas passer par les portes, c’est trop risqué. Il faut contourner ! » affirma-t-elle en jetant un regard méfiant vers la ville.

Elle s’enfonça dans la plaine, la nuit commençait à remplir entièrement le ciel. En s’éloignant le maximum des portes de la ville, elle s’appliqua à rester cependant le plus près des remparts. Le regard fixer vers le sol, l’oreille tendu, elle cherchait l’endroit parfait.
Tout près on pouvait entendre les bousculades dans la ville, les cris de certains, le bruit des portes ou des bars, l’engouement collectif.

Elle s’arrêta brusquement, près d’une faille dans la terre.

« C’est ici » Grommela-t-elle

Frôlant le rampant de sa main, elle s’agenouilla, fouinant légèrement le sol et creusa un peu avec ses griffes pour laissa place à un trou amenant à la ville.

Elle se releva, fixant le vagabond du regard.

[b]« Les invités d’abord ! »[/b] ajouta-t-elle souriante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Afficher infos

MessageSujet: Re: Chant de la Forêt    Sam 16 Mar - 1:06

Certes l'exploration était quelque chose d'amusant, certes Céleste était recherché. Mais ce dernier ne comprenait pas POURQUOI il fallait rentrer dans un trou pour aller en ville ! Et puis surtout POURQUOI lui d'abord ! Pourquoi pas elle vu qu'elle connaissait le chemin ? Enfin bon quoi qu'il en soit il n'avait pas vraiment trop le choix. Il fallait quand même se demander si elle faisait ça tous les jours, pour rentrer chez elle. Si c'était le cas ce devrait vraiment être compliqué...

Malgré tout, les faits étaient là. Il fallait rentrer dans ce tunnel. Au sombre que cela puisse paraître. Peut-être que les hybrides avaient souvent de telles pratiques, après tout il ne savait plus grand chose de ce monde donc tout est une découverte. C'est néanmoins assez amusant de découvrir la capitale ainsi. Sans même entrer par la grande porte ! Original n'est-il pas.

Inspirant un grand coup, et plongeant ses mains en avant, il se faufila dans le trou. Bon c'était un peu étroit, mais Céleste pouvait passer sans trop faire d'efforts. Rampant dans le trou, il ne mit pas longtemps avant de sortir derrière la muraille de la ville. Efficace ce trou. Une fois complètement sorti il nota l'emplacement sur son carnet pour être sur de le réutiliser une prochaine fois.

La Capitale semblait si luxuriante et si mystérieuse la nuit tombée, elle y laissait un certain charme, qui devait être surement contrastée par tout ce que l'on pouvait trouver la nuit. Néanmoins c'était Prontera quand même. Ce devait être bien gardé même la nuit. Mais prendre des risques maintenant était inutile. Surtout qu'il était encore accompagné de la jeune louve.
Une goutte se fit sentir alors sur le visage de Céleste. Puis deux gouttes, puis trois gouttes, puis une multitude de gouttes lui tombèrent sur le visage.

*Oh non...pas maintenant.*

Et pourtant si, la pluie était bel et bien l'invitée surprise du soir. Ce à quoi on ne s'attendrait pas alors que la nuit venait juste de tomber suite un magnifique coucher de Soleil....
Céleste alla alors s'abriter sous la toiture d'une maison pas loin en attendant que Mina sorte enfin de son trou. Mais que faisait-elle donc ? Il y avait de quoi s'impatienter ! Surtout que la pluie, pour notre vagabond avait un petit quelque chose de romantique, sauf quand on est dessous ! Il avait horreur d'être trempé.

Un tilt lui vint alors à l'esprit, il avait atteint sa destination, il était donc libre de partir, mais au fond de lui il ne voulait pas car s'en aller ainsi n'était pas poli. Et puis elle pouvait toujours le dénoncer au cas où donc il fallait rester prudent, sans être toutefois méfiant, attention au piège.

Il voulait l'appeler pour savoir si tout allait bien mais le faire reviendrait à se faire remarquer, ce qu'il voulait éviter pour l'instant. Surtout la nuit où des gens louches traînaient et pouvaient découvrir le passage secret de Mina...


*Brrr...mais elle fait quoi...qu'elle se dépêche un peu !*

Un tilt lui vint alors à l'esprit, il avait atteint sa destination, il était donc libre de partir, mais au fond de lui il ne voulait pas car s'en aller ainsi n'était pas poli. Et puis elle pouvait toujours le dénoncer au cas où donc il fallait rester prudent, sans être toutefois méfiant, attention au piège.



Revenir en haut Aller en bas
Mina Tsugaru
avatar
Newbie

Afficher infos

Messages : 24
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 23

Feuille de personnage
Zeny(s) Zeny(s): 9 000z
Equipement Equipement :
Pets et Invocations Pets et Invocations:
MessageSujet: Re: Chant de la Forêt    Sam 16 Mar - 22:10


Il regarda le trou. Sous tout ses angles. Il semblait perplexe à l’idée de passer la dedans. Mina ne porta guère attention à son chamboulement psychologique. Que les humains semblait complexe se marmonnait-elle intérieurement. Il se décida quand même, il pris une bouffé d’air et s’y jeta à corps perdu, mains en avant.

Elle se pencha légèrement pour voir comment il s’en sortait. On aurait dit un ver se tortillant dans tous les sens. Heureusement, le vagabond ne mit pas longtemps pour sortir.

Mina s’accroupit à son tour, grattant un peu la terre alentour avec ses ongles pour dégager l’entrée du trou. Elle fit place nette, avant de se stopper. Une chose mouillé et froide vient toucher le bout de son nez, puis une seconde avant de se retrouvé plongé sous une averse torrentielle.

Elle laissa échapper un grognement sourd faisant preuve de son mécontentement. La pluie commençait à s’infiltrer peu à peu dans la terre, la rendant malléable puis à force glissante. Elle creusa encore un peu plus. La terre ce transformant en bouillasse infâme.

Mina se releva, trempée jusqu’au os. Pataugeant dans ce mélange collant et salissant. Elle fit quelques pas en arrière et perdit lamentablement l’équilibre.
C’est quelques mètres plus bas qu’elle finit dans un piteuse état.

Couverte de boue. La capeline en partie déchirée. Elle se retrouvait là dans le fond du fossé, dans une posture assez contrariante.
Mina soupira et pris appuie sur jambes avant de se relever. Elle remonta la pente et se glissa doucement dans le creux du mur.

Lui il était la, au sec, abrité sous une maison. Attendant. Attendant qu’elle revienne. Maintenant elle en était sure, les humains était vraiment des personnes étranges.

Elle détourna le regard, posa ses mains au sol pour se relever. Il ne lui fit qu’un brève instant pour sentir une douleur de son poignet gauche. Un léger gémissement échappa à ses lèvres et elle se releva comme si tout était fini.

La louve adressa un regard au vagabond, passa devant lui. Un grognement furtif lui échappa comme pour l’encourager à garder le silence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Afficher infos

MessageSujet: Re: Chant de la Forêt    

Revenir en haut Aller en bas
 

Chant de la Forêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives de l'ancienne Vs. RM-